Olympique de Saint-Maximin

Allons plus haut ensemble !

Publicité Publicité

2017-2018
News
l'OSM a l 'honneur à Besançon
< | >

l'OSM a l 'honneur à Besançon

Publié le 27 décembre 2017 par

Trés bel article dans le magazine du Racing de Besançon sur une "figure" de l'Osm.

l'OSM a l 'honneur à Besançon

 


 

Racing Besançon / Une histoire, une passion uniqueClubs partenairesFC Sochaux montbéliard Dijon Football

 

[Anciens] Portrait d'André Silvy, joueur du RCFC entre 1968 et 1974

Portrait d'hier et d'aujourd'hui d'André Silvy, ancien joueur du RCFC entre 1968 et 1974.

Né le 14 avril 1948, André Silvy a joué au Racing Club Franc-Comtois d’octobre 1968 à juin 1974. Arrivé dans la capitale comtoise à 20 ans, en provenance d’Aix-en-Provence où il avait fait partie du groupe professionnel en 1ère Division, André Silvy a marqué son passage au club. Milieu de terrain reconverti en défenseur, il aura disputé 147 matchs en 2èmeDivision et inscrit 17 buts. Aujourd'hui installé dans le Sud de la France, il garde toujours des liens avec Besançon.

Avec son accent du sud si distinctif, André Silvy parle avec émotion de son passage au club. "Je ne garde que des bons souvenirs de Besançon et des Bisontins. Le Racing, c’est sept ans de vie qu’on n’oublie pas comme ça. À mon époque, on n’avait pas forcément que des bons résultats. La première année, cela avait été un peu difficile. L’entraîneur était Jean Bonato. On faisait ce qu’on pouvait mais ce n'était pas facile car c'était la deuxième division avec de bons clubs. Nous avons alterné des bons et des moins bons résultats. Il y avait des jeunes dans l’équipe et des anciens qui nous guidaient un peu comme Maurice Raspotnik ou Denis Devaux. Le gardien c’était Joël Beaujouan qui était un jeune aussi", raconte-t-il.

Il évoque certains joueurs du club de son époque comme Jean-Pierre Roset, Joël Beaujouan ou Angel Jara: "des vieux comme on dit mais qui nous conseillaient bien", explique-t-il. Daniel Kloetty est un des joueurs qui l'a le plus marqué et qu'il n'oublie pas. Décédé le 12 novembre 2009 à l'âge de 65 ans, Daniel Kloetty a porté pendant 9 saisons le maillot du Racing de 63 à 69 puis de 73 à 76 après un passage à Sochaux et Mulhouse. Avec 59 buts marqués en 193 matchs, il est un des meilleurs buteurs du club. André Silvy a toujours gardé des liens avec sa famille qu'il revoit avec plaisir quand il vient passer 2-3 jours à Besançon.  "J’ai eu le plaisir de connaître au club des gens qui étaient des gens adorables et honnêtes tout simplement", précise-t-il.

Après son passage à Besançon, il revient dans le Var à Saint-Maximin, son village natal, où il achète avec sa femme un café "Le National" qu'il a gardé pendant 35 ans. Passionné de foot, il n'a jamais arrêté même si à l'époque il a refusé une proposition d'un club de troisième division à cause de son travail. "J'ai évolué dans le club de Saint-Maximin jusqu'à 40 ans. Je voulais jouer avec mes amis d’enfance. C’était un championnat départemental mais il y avait de bons matchs. Maintenant j’ai mes petits-enfants qui ont 12 et 13 ans et qui sont eux aussi licenciés dans le club. Avec ma femme,je vais les accompagner. J’ai été sollicité pour m’occuper au club. J’y vais uniquement quand il y a des stages pendant les vacances. Je leur donne un coup de main car il y a des éducateurs qui travaillent et ils ne sont pas toujours libres. Parfois, les enfants du stage sont surpris de me voir à cause de mon âge et ils me demandent si je sais encore jouer au foot alors je leur fais quelques jongles", explique-t-il amusé. Impliqué, André Silvy est également à la commission technique du district du Var. 

Malgré les 600 kms de distance, André Silvy continue de garder des contacts avec l'Amicale des Anciens du Racing dont il fait partie."Cela me permet de toujours suivre ce qui se passe au club et on revient toujours avec joie à Besançon", conclut-il toujours aussi marqué par le club. 


 

Publiée le 27/12/2017

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.